You are currently viewing Le périnée chez l’homme

Le périnée chez l’homme

  • Auteur/autrice de la publication :
  • Post published:19/04/2022
  • Post last modified:13/09/2022
  • Post comments:0 commentaire
  • Temps de lecture :15 min de lecture

Même si le périnée est souvent l’objet de préoccupations féminines, il s’agit d’un organe commun aux deux sexes. Oui Messieurs, vous aussi vous avez un périnée ! Son rôle est tout autant fondamental que pour les femmes. De nombreux hommes prennent conscience de l’existence de leur périnée lorsqu’ils font face à des problèmes de santé aussi divers que des douleurs périnéales, une incontinence urinaire, l’éjaculation précoce ou des séquelles suite à un traitement chirurgical des pathologies de la prostate. Voici l’essentiel de ce que vous devez savoir sur le périnée chez l’homme.

Où se situe le périnée chez l’homme ?

Le périnée, encore appelé plancher pelvien, désigne toute la zone située entre l’anus et les parties génitales de l’homme. C’est un groupe de muscles et de ligaments qui s’étend depuis l’os pubien à l’avant, jusqu’au coccyx à l’arrière, en passant par la base du pénis. Le périnée stabilise le bassin et soutient l’ensemble des organes de l’abdomen.

Schéma anatomique situant le périnée chez l'homme

A quoi sert le périnée chez l’homme ?

Les muscles du plancher pelvien de l’homme soutiennent la vessie, la prostate et les intestins. Les orifices de ces organes (l’urètre pour la vessie et le rectum pour l’intestin) passent à travers le plancher pelvien. Les muscles du plancher pelvien enveloppent fermement ces passages pour aider à les maintenir fermés et bloquer tout écoulement. Si les muscles du périnée sont en bon état, ils aident à empêcher les fuites d’urine et de matières fécales. Les muscles du périnée ont également des fonctions sexuelles. Ils améliorent la qualité de l’érection ainsi que le plaisir sexuel.

Les causes d’altération du périnée masculin

Les problèmes du périnée peuvent survenir lorsque les muscles du plancher pelvien sont étirés, affaiblis ou trop tendus.

Les muscles du plancher pelvien sont distendus

Les muscles du plancher pelvien peuvent être affaiblis par :

  • Certaines interventions chirurgicales, notamment celles de la prostate ou de la région pelvienne, lèsent parfois les muscles du périnée et occasionnent leur relâchement.
  • La constipation chronique, les efforts répétés de poussée affaiblissent le plancher pelvien ou créent de petites lésions.
  • Un excès de poids, notamment l’obésité.
  • Le port persistant de charges lourdes.
  • Certains sports, tel le cyclisme, les frottements d’une selle inadaptée peuvent être à l’origine de lésions cutanées, et dans les cas les plus graves, de fibroses périnéales douloureuses. 
  • Les exercices à fort impact, comme la course à pieds.
  • Une toux persistante à long terme (comme la toux du fumeur, la bronchite ou l’asthme).
  • Le vieillissement, avec l’âge le périnée masculin perd aussi de sa tonicité et de sa vigueur.

Dans presque tous les cas, les muscles affaiblis du plancher pelvien peuvent être renforcés par des exercices de musculation du plancher pelvien.

Les muscles du plancher pelvien sont trop tendus

Un plancher pelvien hypertonique se manifeste lorsque les muscles du plancher pelvien sont tendus et incapables de se détendre. De nombreuses personnes dont le plancher pelvien est tendu peuvent souffrir de constipation, de rapports sexuels douloureux, d’impériosité et de douleurs pelviennes.

Un physiothérapeute spécialisé dans la santé du plancher pelvien peut vous aider à gérer ou à traiter l’hypertonie de votre plancher pelvien.

Quelles sont les conséquences d’un périnée relâché chez l’homme ?

Les dysfonctionnements périnéaux peuvent survenir chez les hommes pour de nombreuses raisons. Le plus souvent, ils sont liés à une opération de la prostate. Quels signes doivent vous alerter ? Votre périnée est très certainement affaibli si vous rencontrez les désagréments suivants :

👉 Une incontinence d’effort : fuite accidentelle d’urine lorsque vous faites de l’exercice, toussez, éternuez ou riez.

👉 Une incontinence d’urgence : urgents besoins d’uriner et fuites urinaires avant d’avoir pu arriver aux toilettes. Egalement besoins fréquents d’uriner (plus de 8 fois par jour et/ou plus d’une fois pendant la nuit).

👉 Une incontinence anale : des fuites de gaz et/ou de selles.

👉 Sensation de lourdeur, d’affaissement, de gonflement ou d’inconfort dans le rectum ou la région pelvienne qui peuvent même gêner lors des rapports sexuels.

👉 Une descente d’organes, également appelé prolapsus, est exceptionnel chez l’homme sauf dans certains cas, notamment quand l’homme a eu un cancer du rectum et qu’il a été opéré.

Le cas des dysfonctionnements après une prostatectomie (ablation de la prostate)

L’ablation de la prostate (souvent indiquée en cas de cancer) peut malheureusement toucher des hommes jeunes ou d’un certain âge. Cette opération, aussi courante et précise soit-elle, peut causer des dommages aux muscles de votre périnée. Il en résulte souvent des symptômes temporaires tels que des troubles de l’érection (problèmes d’impuissance), une incontinence fécale ou urinaire. Attention, ces troubles périnéaux peuvent tout de même survenir chez des hommes n’ayant aucun problème de prostate !

Quelles sont les conséquences d’un périnée hypertonique ?

A l’opposé d’un périnée faible, il y a le périnée trop tendu. Normalement, quand la vessie est pleine, le périnée se contracte pour empêcher toute fuite jusqu’au moment opportun. A l’inverse, il se relâche pour laisser l’urine s’écouler via la vessie et l’urètre. Il peut arriver qu’un périnée soit dit hypertonique. Cela signifie qu’il rencontre des difficultés à se détendre et à se contracter comme il devrait, ce qui peut entraîner une incapacité à uriner  (ce qui peut être la cause de cette sensation d’avoir constamment besoin de faire pipi).

Une tension chronique du périnée peut aussi provoquer des fuites urinaires (à l’instar d’un périnée trop faible), car lorsque les muscles du périnée sont constamment contractés, ils ne sont pas capables de se déplacer dans toute leur amplitude de mouvement pour bien fermer l’urètre. Le problème d’un périnée trop « tendu » (hypertonique) peut aussi provoquer une constipation chronique. Plus étrange encore, un plancher pelvien chroniquement tendu ou faible peut être à la base de douleurs dans les lombaires et/ou les hanches.

Homme se retenant d'uriner, avec une main sur le périnée

Comment repérer ses muscles périnéaux ?

Trouver les bons muscles périnéaux peut être difficile et nécessite de la pratique pour compresser correctement les bons muscles. Avant de commencer l’entraînement des muscles du plancher pelvien, vous devez identifier les muscles à entraîner. Il existe plusieurs façons d’y parvenir :

💡 Une façon très simple de le faire est de vous rendre aux toilettes pour tenter d’arrêter ou de ralentir le flux d’urine à mi-chemin de la vidange de votre vessie. La meilleure méthode à ce jour reste le fameux « stop-pipi » : urinez…stoppez le flux…urinez…stoppez le flux, etc… Si vous y parvenez, vous contractez les bons muscles. N’essayez cette méthode qu’une fois par semaine. Si vous le faites trop souvent, votre vessie risque de ne pas se vider comme elle le devrait.

💡 Vous pouvez également vous asseoir ou vous allonger tout en détendant vos cuisses, votre abdomen et vos fesses. Serrez brièvement toute la zone située autour de l’anus (passage arrière) comme si vous essayiez d’empêcher l’évacuation des gaz, puis relâchez-la Détendez ensuite ce muscle. Serrez et relâchez plusieurs fois jusqu’à ce que vous soyez sûr d’avoir trouvé les bons muscles. Veillez à ne pas serrer les fesses durant tout le processus. Si vous parvenez à reproduire cette étape, vous avez identifié vos muscles périnéaux.

💡 Vous pouvez aussi vous placer devant un miroir, sans vêtements. Contractez fortement les muscles du plancher pelvien et maintenez-les. Vous devriez voir le pénis se rétracter et le scrotum se soulever.

Il est tout à fait possible de recourir à un physiothérapeute pour vous guider.

Comment muscler son périnée ?

La musculation du périnée chez l’homme présente des avantages certains. Les médecins recommandent aux hommes adultes d’exercer leur périnée tous les jours à titre préventif. L’objectif est de le renforcer. Un périnée en forme réduit le risque de prolapsus rectal. La tonification du périnée est également recommandée comme outil de récupération après une chirurgie de la prostate. 

Les exercices de Kegel

Les classiques exercices de Kegel vous aideront à renforcer les muscles de votre plancher pelvien. Ils peuvent être effectués n’importe où en position assise, debout ou allongée. Il faut parvenir à n’engager que son périnée et pas les autres muscles de l’abdomen, ni des jambes ou des fesses. Vous pouvez mettre une main sur votre zone périnéale pour ressentir le travail et une sur vos abdos pour vous assurer que ceux-ci ne rentrent pas dans l’équation. La durée de maintien et de lâcher peut augmenter selon vos performances.

  • Maintenez les muscles autour de votre anus puis comptez jusqu’à 5 tout en respirant. Ne serrez pas votre abdomen ou vos fesses et gardez vos cuisses détendues.
  • Relâchez vos muscles et détendez-vous pendant 5 secondes.
  • Répétez ce mouvement 8 à 10 fois.
  • Faites cette série au moins 3 fois par jour

Les contractions ciblées

Les contractions ciblées ou l’art de contracter votre plancher pelvien avant certaines activités spécifiques peut avoir des effets positifs sur votre périnée. Contracter le périnée dans ces moments-là :

1️⃣ Lorsque vous passez de la position assise à la position debout

2️⃣ Lorsque vous vous levez de votre chaise

3️⃣ Lorsque vous toussez ou éternuez

Le Pilates

Le Pilates est une excellente activité pour muscler votre périnée car il utilise de nombreux mouvements qui sollicitent les muscles du plancher pelvien dans le cadre d’exercices abdominaux notamment. Vous y apprendrez à correctement « aspirer » votre périnée vers l’intérieur et le haut.

Les avantages de l’exercice des muscles du plancher pelvien

Les muscles du plancher pelvien sont comme les autres muscles du corps : ils se renforcent avec un exercice régulier !

Les hommes souffrant d’incontinence à l’effort (hommes qui se mouillent lorsqu’ils toussent, éternuent ou sont actifs) trouveront que les exercices des muscles du plancher pelvien peuvent aider à améliorer leurs symptômes. Les exercices des muscles du plancher pelvien peuvent également être utiles aux hommes qui ont un besoin urgent d’uriner plus souvent (incontinence par impériosité). Les hommes qui ont des problèmes de contrôle des intestins peuvent trouver que les exercices du plancher pelvien peuvent aider le muscle qui ferme l’anus (passage arrière). Ce muscle est l’un des muscles du plancher pelvien. Il est recommandé d’exercer votre plancher pelvien tous les jours pour l’aider à se renforcer et à travailler plus efficacement.

Demander l’aide d’un professionnel de santé

Les exercices des muscles du périnée sont plus efficaces lorsqu’ils sont adaptés et surveillés individuellement. Lorsqu’aucun changement dans vos symptômes n’intervient après trois mois, n’hésitez pas à consulter votre médecin généraliste ou un physiothérapeute spécialisé. Alors si vous souffrez de problèmes d’incontinence, de constipation ou que vous avez des douleurs lorsque vous allez à la selle, vous devriez prendre rendez-vous sans plus attendre. Ils sont les plus outillés pour évaluer vos besoins.

Muscler son périnée est tout aussi important pour vous messieurs, jeunes ou non ! N’ayez pas peur de consulter en cas de fuites urinaires ou problèmes d’impuissance. Des solutions existent aussi pour vous. Des exercices simples de contraction du périnée au quotidien pourront améliorer votre confort intime et même vos performances sexuelles !

Laisser un commentaire